logo jsg
 
 
 
 
 
 
                                                                                                    
Les jeunes patineuses.ont le sourire sur la glace
© Photo NR
 
Toute la semaine, le club Joué sports de glace a mis en place un stage gratuit pour permettre à ses adhérents de retrouver la patinoire.
                                                                                                 
 Il en faut pour être heureux, chantait Baloo dans Le Livre de la jungle. Et bien l’adage a fonctionné cette semaine à la mairie de Joué-lès-Tours. La mise en glace de la patinoire a suffi à redonner le sourire aux patineuses et patineurs de Joué sports de glace. « On s’amuse, on glisse, on tombe, ça fait du bien de remettre les patins même si c’était bizarre au début », savourent Ada, Camille, Aïleen, Louna, Elynn, Alix et Axelle, des patineuses en herbe de 6 à 9 ans, avant de débuter leur entraînement avec Belinda. Glisser leur avait manqué. Il faut dire que depuis janvier dernier, la pause a été longue. Le Covid-19, le confinement puis l’absence de glace ont envoyé s’entraîner les pratiquants sur le bitume ou l’herbe des complexes sportifs de la ville.
 

La crainte du pass sanitaire obligatoire

 
« C’est vraiment un plaisir de retrouver la glace. Elle avait manqué à tout le monde », appuie Johnny Roinsolle, le président. « On remercie d’ailleurs la mairie d’avoir remis la glace comme prévu, pour le début de nos stages lundi. C’est assez rare de reprendre en août », ajoute-t-il. Toute la semaine, le club a organisé un stage gratuit de reprise destiné aux licenciés, et à quelques nouveaux. Une cinquantaine de personnes sont ainsi venues glisser.

« Il faut séduire les pratiquantes qui ont pu essayer d’autres sports pendant qu’il n’y avait pas de glace. Certaines ont testé l’équitation ou la gymnastique », ajoute Johnny Roinsolle, qui comptait 150 licenciés l’an passé et aimerait en avoir autant cette saison.

Un seul sujet le taraude : le pass sanitaire, obligatoire pour pratiquer pour les majeurs, et dans un mois pour les 12-17 ans. « Certains parents nous ont déjà dit qu’ils ne remettraient pas leur enfant pour cette raison, regrette le président. C’est notre crainte. Mais c’est pareil pour tous les sports, ce n’est pas spécifique aux sports d’intérieur comme certains peuvent le penser. »

Casting pour le ballet à 18 h ce samedi 28 août. Inscriptions de 10 h à 17 h, à la patinoire. Puis les trois prochains samedis, mêmes horaires et même lieu.